Régime hypoglucidique

Sommaire

Un régime est une modification des habitudes alimentaires. Il doit être suivi avec vigilance pour ne pas causer de carences alimentaires. C'est pourquoi différents régimes existent selon les besoins de chacun.

Supprimer les glucides issus des féculents est fréquent dans les premières phases des régimes minceur. Cependant, certains régimes alimentaires vont plus loin et requièrent tout simplement de ne plus consommer de glucides du tout (ou très peu) : c'est ce qu'on appelle un régime hypoglucidique.

Qu'est-ce qu'un régime hypoglucidique ?

Un régime hypoglucidique est un régime faible en sucres :

  • L'alimentation est réorganisée pour diminuer la consommation d'aliments riches en sucres.
  • En réduisant le bilan calorique des repas tout au long de la journée, on force le corps à puiser dans ses réserves, ce qui entraîne une perte de poids.

Les régimes hypoglucidiques engendrent un état de cétose en supprimant les sources de glucides (sucres, féculents et céréales, fruits...) et en augmentant fortement la part de graisse de l'alimentation.

Les différents régimes hypoglucidiques

Plusieurs régimes hypoglucidiques existent pour répondre aux besoins de chacun.

Le choix du régime hypoglucidique est important :

  • Un régime est contraignant et la motivation est un facteur important.
  • Choisir un régime adapté à son mode de vie et à ses besoins sera gage de succès.

Parmi les régimes hypoglucidiques les plus connus, on peut citer :

Astuces pour réussir un régime hypoglucidique

  • L'état de cétose peut-être mieux amorcé en commençant par un jeûne.
  • L'achat de bandelettes urinaires pour contrôler que l'état de cétose est suffisant peut-être judicieux surtout dans le cadre de la diète cétogène. Ils sont à réaliser après deux à trois jours (temps de mise en cétose).
  • Un peu plus coûteux, mais intéressant si votre projet est mûri, le test sanguin de cétonémie est un appareil portatif qui permet de mesurer le taux de cétone dans le sang à partir d’une goutte au bout du doigt. Plus fiable que la bandelette urinaire, il nécessite toutefois l’achat de l’appareil et demande de se piquer le doigt.
  • Réunir des recettes en amont est quasi indispensable. Il est très difficile de cuisiner en respectant la répartition énergétique des régimes sans glucide.

Les avantages du régime hypoglucidique

Les régimes hypoglucidiques présentent des avantages différents en fonction du régime suivi, mais d'une manière générale :

  • Ils sont facilement adaptables au rythme d'une vie professionnelle.
  • Ils permettent d'apprendre les habitudes alimentaires saines : ne pas grignoter, faire du sport, éviter les boissons sucrées...
  • Selon le régime, la stabilisation du poids à long terme est possible si les habitudes alimentaires saines persistent.
  • Les pertes de poids sont importantes car ils engendrent une fonte de la masse grasse. Ce régime est d'ailleurs très prisé des adeptes de la musculation.
  • Les corps cétoniques donnent un sentiment de bien-être et de légèreté (ils ont prouvé leurs effets bénéfiques dans de nombreuses pathologies).

Les inconvénients d'un régime hypoglucidique

Un régime n'est pas toujours facile, car cela demande de bouleverser ses habitudes alimentaires. C'est pourquoi le régime hypoglucidique présente quelques inconvénients à connaître :

  • il nécessite une motivation sans failles ;
  • la prise de poids peut être importante si l'arrêt du régime est brutal ;
  • il y a des risques de carences en fonction du régime choisi et de l'intensité à laquelle on le suit ;
  • des troubles du transit apparaissent fréquemment (souvent une constipation) ;
  • une mauvaise haleine est fréquente car l'acidose et une partie des cétones sont éliminées par les voies respiratoires (cela s’estompe généralement après une semaine ou deux) ;
  • des crampes peuvent survenir, de même que des douleurs musculaires et articulaires qui peuvent être le signe d’un manque de minéraux ;
  • il est possible de ressentir une fatigue et des maux de tête dans les débuts en cas de restriction glucidique stricte car le corps travaille différemment. Si la fatigue est trop intense, cela peut provenir d'une carence (vitamines, minéraux). Dans ce cas, consultez un médecin.

Important : si votre état de santé se détériore au cours ou après un régime, consultez impérativement un médecin. Par ailleurs, ce type de régime devrait toujours être encadré par un suivi médical.

Aussi dans la rubrique :

Tous les régimes

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider